HaEdout HaTalmid 12

12:47 Et si l’un écoute mes dires et ne les garde point, je ne le juge pas. Je ne suis pas venu afin de juger le monde, mais afin que je puisse restaurer le monde. 

12:48 Celui qui me rejette et qui ne prend point possession de mes dires : a celui qui le juge. La parole que j’ai parlé, celle-ci le jugera au dernier jour. 

“Il y a deux groupes de personnes pour lesquels j’éprouve une grande pitié : ceux qui ont la capacité de s’approcher de moi et ne le font pas, et ceux qui sont proches de moi mais ne font pas ce que je dis. Car je sais que lorsque leur temps sera arrivé d’être déposés dans la terre, leurs pieds à la porte de l’enterrement, ils porteront un long regard envers eux-mêmes et regretteront grandement de ne pas avoir été dignes de s’approcher de moi ou de n’avoir point accompli ce que j’ai dit. Ce n’est qu’à cet instant qu’ils sauront que s’ils m’avaient suivis et fait ce que j’ai dit, il n’y a pas un seul niveau dans le monde que je ne leur aurait pas amené. Mais à cet instant-ci, cela ne leur sera d’aucune utilité.” – Rabbi Na’hman de Breslev, ‘Hayéï Moharan 354

12:49 Car, de moi-même je n’ai point parlé, mais Celui qui m’a envoyé, Le Père lui-même m’a donné un commandement : ce que je devais mettre en lumière et ce que je devais parler. 

12:50 Et je perçois que Son commandement est la vie de l’éternité. Ainsi, je parle tel que me l’a dit Le Père, telle est la manière dont je parle. 

Commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s