בס’ד

Bienvenue à toi qui lis ces lignes!

Pourquoi ce site s’appelle « Béït Yéchoua »?

C’est simple, ici nous sommes dans l’école de Jésus de Nazareth. Nous allons (ré)-apprendre ses enseignements dans un contexte qui a été depuis des siècles oublié : la pensée juive.

Je ne parle pas de pensée « hébraïque » parce que c’est comme dire que la pensée juive ne représente pas la pensée hébraïque. Rien ne pourrait être plus loin des faits, la pensée juive est bel et bien le développement de la pensée hébraïque, pensée qui s’est développée jusqu’à aujourd’hui dans le cadre de la Torah, les Prophètes et les Ecrits, et de la tradition juive.

On pourrait alors poser la question : « La pensée juive? Mais c’est quoi le rapport avec Jésus-Christ, le Fils de Dieu? »

A laquelle nous répondrions : « Tout! Tout ce que Jésus — appelé « Yéchoua » dans sa langue natale, a enseigné est en rapport avec la pensée juive et non seulement la pensée, mais également la pratique. Rien que le prénom de Yéchoua, ses titres « Christ/Messie » (Machia’h en hébreu) et « Fils de Dieu » sont essentiellement et purement liés à ce qu’enseigne la tradition juive. »

On pourrait s’exclamer ; « Mais comment?! Si Jésus a toujours enseigné les valeurs chrétiennes et qu’il a aboli et dénoncé la tradition (juive) des hommes! » 

Certes, après des années d’enseignements traditionnels chrétiens on pourrait comprendre les choses de cette manière. Mais aujourd’hui une telle perspective est archaïque et ne devrait plus être adoptée par les les étudiants sérieux du « Nouveau Testament ». Les érudits chrétiens, juifs, et séculaires sont d’accord sur le fait que Yéchoua de Nazareth était un juif pieux de Galilée qui n’a fait qu’enseigner dans le cadre de la pensée juive de son époque.

Le but de ce site, est de ré-intégrer Yéchoua de Nazareth dans son peuple juif, de le placer à sa juste place dans le cadre de la pensée et de la tradition juive.

Mais étudier ses enseignements est plus qu’une stimulation cérébrale, c’est une expérience spirituelle, un attachement à celui qui est appelé « juste » et « sans péchés ».

Comme le témoigne un juif qui l’a vécu : 

 » Je pensais du Nouveau Testament comme étant impur, une source d’orgueil, d’une arrogance égocentrique, de haine, de la pire espèce de violence. Mais je l’ai ouvert, et je me suis senti inexplicablement et merveilleusement pris en possession par celui-ci. Une gloire soudaine, une lumière a illuminé mon âme. Je pensais trouver des épines mais j’ai cueilli des roses, j’ai découvert des perles à la place des cailloux; au lieu de la haine, l’amour; au lieu de la vengeance, le pardon; au lieu de l’esclavage, la liberté; au lieu de l’orgueil, l’humilité; au lieu de l’inimitié, la conciliation; au lieu de la mort, la vie, le salut, la résurrection, un trésor céleste. »

Rabbi Isaac Lichtenstein, ‘Judaism and Christianity’, « The Everlasting Jew » p. 13 D. T. Lancaster, www.ffoz.org

 

Pourquoi mettre autant d’importance au cadre juif des enseignements de Yéchoua de Nazareth? Parce que c’est aux juifs que « les oracles de Dieu leur ont été confiés » (Romains 3:2) qu’ils sont « la racine » qui porte (Romains 11:16-24) et qu’ils « sont aimés à causes de leurs pères » (Romains 11:28) et parce que le Nazaréen a bien dit aux sujet des Sages d’Israël : « Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent » – Matthieu 23:2-3


Ce blog n’est pas :

Une plateforme pour débattre, bien entendu je suis ouvert à la discussion mais je ne veux pas utiliser mon temps pour débattre sans fin sur tel ou tel sujet juste pour débattre. Peut être si le besoin se révèle nécessaire je créerais un forum pour cela. Autrement tu peux me contacter via mail.

Un moyen pour descendre l’Eglise chrétienne ou critiquer inutilement mais un outil pour construire dans une meilleure compréhension de Yéchoua, son contexte et ses enseignements.

Solitaire. Certes je suis un parmi des milliers à écrire sur tout cela, mais sache que je me base sur diverses sources fiables pour te présenter une perspective un peu plus « précise » (mais pas infaillible, nous sommes humains) du Nouveau Testament. Tu peux d’ailleurs consulter la liste de sources que j’ai spécialement listées pour toi.

Je t’invite à utiliser le menu tout en haut de la page pour accéder aux articles de la catégorie « Chalom » qui sont des petits articles avec quelques explications additionnelles sur le blog et son contenu.

Voici le lien qui te mènera (si tu es un peu flemmard(e)) à une présentation du plan du site pour ne pas te perdre   :

Je te souhaite une bonne lecture ainsi qu’une bonne édification (je l’espère), prends ton temps, pondère, médite, éprouve, assimile, comprends, applique, c’est tout ce que je puis te conseiller ;)

Chalom!

 

Publicités