HaEdout HaTalmid 2

2:1 Et au jour troisième, un mariage eut lieu à Cana du Galil et la mère de Yéchou s’y trouvait.

“Dieu dit, ‘Que la terre fasse pousser de la végétation : de l’herbage donnant de la semence, des arbres fruits produisant des fruits chacun selon son espèce, contenant sa propre semence sur la terre.’ Et il en fut ainsi…Et Dieu vit que c’était bon. Et ce fut le soir et ce fut le matin, jour troisième.” – Genèse 1:11-13

Pourquoi ‘troisième’? Pour indiquer que le jour deuxième, jour d’affliction venait à son terme, car en ce jour il était coutume de jeûner, comme il est rapporté : “On a enseigné: les simples Israélites faisant partie du poste de service jeûnaient chaque jour : le deuxième jour, pour les voyageurs sur mer, en disant (Genèse 1:6): ‘Dieu dit que le firmament soit au milieu des eaux’” – Talmoud Yérouchalmi, Ta’anit 4:3

Pourquoi ‘troisième’? Car il est rapporté : “Un galiléen enseigna se tenant au-dessus de Rav ‘Hisda, ‘Béni est le Tout-Miséricordieux, qui nous a donnés la Oraïta (La Torah] sous forme de trois [La Torah, les Prophètes et les Ecrits], par le troisième [Mochéh le troisième après Aharon et Myriam], au troisième [jour de la séparation entre les hommes et les femmes (Exode 19:15)], dans le troisième [mois qui est Sivan]’.” – Talmoud Bavli Chabbat 88a

2:2 Alors étaient aussi invités Yéchou et ses élèves au mariage. 

2:3 Et étant arrivés à manquer de vin, la mère de Yéchou lui dit, ‘Ils ne possèdent pas de vin’ 

2:4 Et lui dit Yéchou,  [‘Mah li va-lakh ichah?’] Qu’il y a-t-il entre moi et toi, femme? Mon heure n’est pas encore venue’

2:5 Dit sa mère aux serveurs, ‘Ce qu’il vous dira, faites.’

2:6 Il y avait maintenant six jarres d’eau, de pierre, destinées à la purification des Judéens, pouvant contenir entre deux et trois battim [44 et 66 litres].

Pourquoi six? Pour faire allusion à Noa’h, comme il est écrit, “Or Noa’h était âgé de six cents ans et le Déluge fut eau sur la terre” – Genèse 7:6 

2:7 Leur dit Yéchou, ‘Remplissez les jarres avec de l’eau’ et ils les remplirent jusqu’En-Haut. 

Pourquoi de l’eau? Car il est enseigné : « A trois choses est comparée la Torah : Au désert, au feu et à l’eau. Ceci afin de te dire que de la même manière que ces trois sont gratuits pour tous ceux qui viennent dans le monde, ainsi en est-il aussi pour les paroles de la Torah qui sont gratuites pour tous ceux qui viennent dans le monde. » – Mékhilta Dé-Rabbi Ichmaël, Ba-‘Hodèch 5:98-101

Pourquoi ‘jusqu’En-Haut’? Ceci est une allusion au Déluge mais aussi à la prophétie qui dit, “Car la terre sera remplie [תמלא] de la connaissance [לדַעתde la gloire de HaChèm, comme les eaux recouvrent la mer” (Habacuc 2:14) 

2:8 Et il leur dit ‘Puisez maintenant, et portez-en au maître de la fête’ et ils portèrent. 

2:9 Et lorsque goûta le maître de la fête l’eau devenue du vin, il ne connut d’où cela venait, cependant les serveurs connaissaient, ayant puisé l’eau; le maître de la fête appela le ‘Hatan. 

« Le Saint, béni soit-Il, commença à dire à Mochéh ‘Dis au Pharaon : ‘Laisse partir mon peuple pour qu’ils me servent (Exode 8:16)’’ Mochéh alla et le lui dit. Il commença à dire, ‘Qui est HaChèm pour que j’obéisse/écoute sa voix?’ (Exode 5:2) Mochéh commença à rapporter au Saint, béni soit-Il, ‘Voici, il dit, ‘Qui est HaChèm?’ et il ne veut pas envoyer.’ Il lui dit, ‘Où est-ce que l’Egypte boit?’ Il Lui répondit, ‘Au Nil’, Il lui dit, ‘Change-le en sang’ Il lui répondit, ‘Je suis incapable de le changer; est-il approprié pour l’un de jeter une pierre dans le puit duquel il a bu?’ Il lui dit, Aharon ira et le changera. Aharon alla et frappa et le changea en sang. Et pourquoi est-ce que Mochéh ne frappa pas? Il dit, ‘J’y ai été jeté et il ne m’as point fait de mal’, Et à cause de cela Aharon le frappa. Les Egyptiens commencèrent à chercher à boire mais ne trouvèrent rien » – Midrach Rabbah Chémot, Béchala’h 20:1

2:10 et lui dit, ‘Tout homme destine le bon vin d’abord, et une fois ivres, le plus jeune. Tu as préservé le bon vin jusqu’à ce temps.’ 

Pourquoi « bon »? Car ce « Tov » est venu enfin a existence alors qu’il n’avait pas été mentionné lors des six jours de la création à la séparation des eaux, comme il est écrit, “Dieu dit, ‘Que soit un firmament au milieu des eaux et qu’il fasse séparation entre l’eau et l’eau’. Et Dieu fit le firmament et Il fit une séparation entre les eaux qui étaient au-dessous du firmament et les eaux qui étaient au-dessus du firmament. Et il en fut ainsi.”– Genèse 1:6

Cette séparation ne pouvait être « Tov » car c’est par ces eaux que Dieu détruisit la terre par le Déluge, tel qu’il est écrit, « En ce jour toutes les sources de l’immense abîme jaillirent; et les fenêtres des cieux s’ouvrirent » – Genèse 7:11

Pourquoi donc non de « l’eau bonne » mais du « bon vin »? Car ceci est une allusion à la vigne plantée par Noa’h dans le nouveau monde, comme il est écrit, « Noa’h, l’homme [Ich] de la terre, se rabaissa et planta un vignoble. Il but du vin et s’enivra et il se découvrit à l’intérieur de sa tente. » – Genèse 9:20

Pourquoi est-il dit, ‘Tu as préservé le bon vin jusqu’à ce temps?’ Car ce bon vin représente le premier « Tov » de la Torah, la lumière originelle, tel qu’il est rapporté :

« Rabbi Elé’azar dit, ‘La lumière que Le Saint, béni soit-Il, a créée au premier jour, il était possible à l’être humain de voir d’une extrémité du monde à l’autre par elle. Mais lorsque Le Saint, béni soit-Il, regarda à la génération du Déluge et à la génération de la Dispersion, et qu’Il vit que leurs voies étaient corrompues. Il s’éleva et la leur dissimula, comme il est dit, ‘Les méchants sont privés de leur lumière à eux.’ (Job 38:15) Et pour qui l’a-t-Il dissimulée? Pour les justes du futur à venir, comme il est dit, ‘Dieu vit que la lumière était bonne [tov]’ (Genèse 1:4) et ‘Tov’ se réfère à nul autre que les justes, comme il est dit, ‘Annoncez au juste que c’est bon [tov]’ (Esaïe 3:10) » – Talmoud Bavli ‘Haguigah 12a

Pourquoi ‘préservé jusqu’à ce temps’? Car il est enseigné, “Et Rabbi Yéhochoua ben Lévi dit, ‘A l’heure où Mochéh monta dans la hauteur, les anges ministériels dirent devant Le Saint, béni soit-Il, ‘Maître de l’Univers, que fait l’un né d’une femme au milieu de nous?’ Il leur dit, ‘Il est venu afin de recevoir la Torah’. Ils dirent devant Lui, ‘Un trésor caché qui fut dissimulé par Toi 974 génération avant la création du monde, Tu cherches à le donner à la chair et le sang?’” – Talmoud Bavli Chabbat 88b

2:11 Ceci fit – le commencement des signes, Yéchou à Cana du Galil; et il fit briller et découvrit la gloire qui était sienne, et crurent en lui ses élèves. 

“Malheur à toi qui forces tes semblables à boire, qui leur verses des rasades de vin et provoques leur ivresse, pour pourvoir contempler leur nudité! Tu seras gorgé, toi, de plus de honte que de gloire. A ton tour de boire et de découvrir ta honte! La coupe de la droite de HaChèm va passer à toi, ce sera un amas de honte recouvrant ta gloire” – Habacuc 2:15-16

2:12 Après cela, il descendit à Kéfar-Na’houm [Village du consolateur], lui et sa mère, et ses frères, et ses élèves, et restèrent là, mais pas beaucoup de jours. 

2:13 Et proche était le Pessa’h des Judéens, et donc monta à Yérouchalayïm Yéchou. 

2:14 Et il trouva dans le Temple ceux qui étaient entrain de vendre les taureaux, et les agneaux, et les tourterelles, et les changeurs de monnaie qui y siégeaient. 

2:15 Et ayant fait un fouet de cordes, il les chassa tous du Temple, tous deux : les agneaux et les taureaux; et il déversa les pièces des changeurs de monnaie, et les tables il les renversa. 

2:16 Et aux vendeurs de tourterelles il dit, ‘Emportez-les de ce lieu à un autre, ne faites point de la demeure de mon Père, une demeure de commerce!’ 

2:17 Se remémorèrent ses élèves qu’il est écrit, “Le zèle de Ta Demeure me dévorera” (Psaume 69:9).

2:18 Répondirent donc les Judéens et lui dirent, ‘Quel signe vas-tu nous montrer puisque tu fais ces choses?’  

2:19 Répondit Yéchou et leur dit, ‘Défaites ce Sanctuaire et en trois jours je le relèverai!’

2:20 Dirent donc les Judéens, ‘En quarante et six ans fut édifié ce Sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais?’ 

2:21 Cependant, au lieu de cela, il était entrain de parler concernant le sanctuaire de son propre corps.

« ‘Le jeûne du cinquième’ (Zacharie 8:19) ceci est le Neuvième de Av, lorsque le Sanctuaire de notre Seigneur a été consumé. Et pourquoi l’appelle-t’il cinquième? Cinquième des mois. « Le jeûne du septième » ceci est le jeûne du trois de Tichréï, lorsque Guédaliah fils de A’hikam fût tué. Et qui le tua? Ichmaël fils de Néthaniah le tua. (2 Rois 25:25; Jérémie 41) Afin de t’apprendre que la mort des justes est égale à la mise à feu du Temple de notre Seigneur. Et pourquoi est-il appelé septième? Septième des mois » – Talmoud Bavli, Roch HaChanah 18b

2:22 Lorsqu’il fut donc relevé d’entre les morts, ses élèves se remémorèrent de ceci, de ce qu’il avait dit, et ils eurent foi en l’Ecriture et en la parole qu’avait énoncée Yéchou. 

2:23 Lorsqu’il était donc à Yérouchalayïm, pendant Pessa’h, pendant la Fête; beaucoup eurent foi en son nom, contemplant de lui, les signes qu’il était entrain de faire. 

2:24 Cependant lui, Yéchou, ne se fia point à eux à cause de tout ce qu’il connaissait. 

2:25 Et parce qu’il n’avait nul besoin que quiconque témoigne concernant l’homme, car lui-même connaissait ce qui était en l’homme.

Commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s