Les souffrances du Messie

Dans diverses sources de la littérature juive en dehors des Ecrits Apostoliques (NT), nous pouvons y trouver plusieurs traditions concernant les souffrances que doit souffrir le Messie Ben Yossef pour les transgressions de la nation.

1. «‘Sur la tête de Yossef’ [Genèse 50:26], ceci se réfère à Yéhochoua (Josué), le chef (la tête) qui est venu de la tribu de Yossef [Nombres 13:8]. Et une deuxième expression dit, ’sur la couronne de la tête’ [Genèse 50:26], qui est cette seconde tête qui sort de Yossef? Ceci est ‘celui qui est distingué d’entre ses frères’ [Genèse 50:26], c’est le Messie ben Yossef qui sort de lui dans son mérite et est dans la douleur et porte leurs châtiments. Il s’élèvera dans la grandeur [Esaie 52:13], comme Yossef, qui a été séparé de ses frères et qui a porté les malheurs [Esaie 53:4] dans la paix. Et la bénédiction [Genèse 50;25] reposera [Esaïe 11:2] sur ‘la couronne de la tête’ à cause de l’onction [Psaume 45:8] qui s’y trouve. » – R’ Mochéh Alchi’h, Torat Mochéh, Yalkout Mochia’h, Vayé’hi 458, 348

2. Tout comme pour nous, soixante-dix ans qui s’écoulent dans un rêve et qui ne durent concrètement q’un quart d’heure, ainsi il existe un esprit supérieur à l’esprit traditionnel, à tel point que le temps s’annule totalement. C’est la raison pour laquelle le Messie, qui a vécu ce qu’il a vécu depuis la création du monde et subi ce qu’il a subi [Litt. « Porté » allusion à Esaïe 53:11], se verra finalement entendre dire par le Saint béni soit-Il « Tu es Mon fils, Je t’ai donné la vie aujourd’hui » (Psaume 2:7).

 

Mais la chose est particulièrement surprenante et incroyable car, à priori, tout ceci résulte de l’importance et de la puissance de l’esprit du Messie, selon l’importance du niveau qui sera alors le sien. – Rabbi Na’hman de Breslev, Likkoutéï Moharan II 61.1

« Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé depuis la fondation du monde. » – Révélation de Jean 13:8

« Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères, D.ieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Yéchoua, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: ‘Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui. Qu’il l’ait ressuscité d’entre les morts, de telle sorte qu’il ne retournera pas à la corruption… » – Actes des Envoyés 13:32-34

« Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, D.ieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils…devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit: ‘Tu es Mon fils, Je t’ai engendré aujourd’hui?’ Et encore: ‘Je serai pour lui un père, et il sera pour Moi un fils?' » – Aux Hébreux 1:1-2, 4-5

 Plus à venir…

Commente

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s